Concours Agro-Veto 2013 : des copies « tombées du camion »

 

 

La chance est de votre côté… la moitié du temps.

Norman Augustine

« Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt

Service des Concours Agronomiques et Vétérinaires

 

Communiqué aux candidats des concours A BCPST de la banque Agro-Veto Session 2013

 

En raison de la perte par le transporteur d’une partie des copies de l’épreuve écrite de biologie B réalisée le 29 avril dernier, il a été décidé de procéder à l’organisation d’une nouvelle session de cette épreuve pour les étudiants des classes préparatoires BCPST candidats aux concours A.

 

Cette décision est indispensable pour assurer la régularité des concours et l’équité de traitement des candidats.

 

L’épreuve de remplacement est organisée le JEUDI 16 MAI 2013, date la plus proche possible afin de respecter le calendrier des concours.

 

Des informations pratiques sur votre convocation vous seront communiquées très prochainement.

Le service des concours a pleinement conscience de l’effort supplémentaire qui vous sera demandé. En lien étroit avec vos établissements d’origine, il s’assurera que tous les candidats soient joints et à même de repasser l’épreuve. En cas de difficultés majeures d’un candidat pour rejoindre son centre d’écrit, un changement de centre sera exceptionnellement possible.

 

Merci à chacune et chacun pour votre patience et votre courage dans l’effort. Cela fait partie des risques inhérents à un concours de cette ampleur. Sachez que le service des concours met tout en œuvre pour que le calendrier à venir ne soit pas modifié.

 

Avec toute ma considération,

A Paris, le 7 mai 2013

Bruno Lamy

Chef du Service des Concours »

En 2011, vous aviez subi la « fuite » d’une partie du sujet de l’épreuve de maths du bac S. Celle-ci vous a valu une notation revisée en catastrophe… En 2013, c’est au tour du « tombé du camion » de donner le droit à 3000 d’entre vous de replancher sur une des deux épreuves de bio du concours écrit Agro-Veto

Vous voulez que je vous dise ? Soit vous avez ce que l’on nomme « la scoumoune » « la poisse », « le pas de bol », « la guigne »…  ou alors, plus simplement, vous êtes victimes (une nouvelle fois) d’un accident de ce que l’on appelle « externalisation » très en vogue aujourd’hui… ne manque qu’à deviner le nom de ce transporteur choisi et (semble-t-il) doué.

Mais au vu des frais supplémentaires engendrés, je crains que ce genre de devinette n’amuse personne.
Examen

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *