Entre genre, sexe et violence, la semaine sur le net

 

La semaine se termine ce 25 novembre avec la journée internationale contre les violences faites aux femmes. Et des femmes, on en a parlé sur le web, les chiffres et les news se sont même succédé et l’on a ainsi appris que :

 

Mais on peut lire ailleurs que Najat Vallaud-Belkacem (ministre des Droits des femmes) veut ouvrir la porte des écoles aux associations de lutte contre les violences et le sexisme. Tout comme elle avait annoncé en septembre la mise en place dans la formation des enseignants d’un module exclusivement tourné vers l’égalité et la déconstruction des genres, pour éviter au possible que les femmes ne s’orientent en grande majorité que vers des métiers dits « féminins ».

Alors qu’en cette année 2012, les filles ne représentent toujours que 5 % des effectifs des formations informatiques

Que, dans le même temps, d’après une enquête du Centre Hubertine Auclert, les manuels de mathématiques de nos ados de terminales sont bourrés de représentations stéréotypées du style « l’animateur » se féminisant en « animatrice de patchwork »…

Et l’on finit par comprendre (s’il en était besoin) que les ennemis de la cause des femmes ne se trouvent pas toujours là où on les attend, grâce à la chronique de Gaelle-Marie Zimmerman sur l’incroyable casting de l’association « Ni putes, ni soumises ».

Une semaine comme une autre sur le web…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *