La rédactrice web aux yeux de biche

 

Murielle, faites vous chasser !

Ou comment Viadeo me transforme en proie.

Du mailing suggestif

Le très célèbre réseau social professionnel m’a en effet proposé la semaine dernière de me transformer en cible. Pour cela, il me conseillait de compléter mes compétences et de quémander quelques recommandations…

J’aurais pu ! En tant que freelance je ne recule jamais à l’idée de me faire de nouvelles connaissances. Ni à celle de développer mon réseau professionnel. Mais (car il y a un mais) comme je suis pinailleuse rédactrice web, les mots sont toujours importants. Et quand Viadeo m’a invité par mail à « me faire chasser », bêtement, j’ai pensé à Bambi (on a les références que l’on peut !)

Du coup, comprenez que l’idée de me transformer en biche m’a beaucoup moins plu…

Au poids des mots

Et, que dans le même temps, je me suis dit que nous vivions une drôle d’époque ! Une époque ou langue de bois et politiquement correct peuvent allégrement cohabiter avec parlé agressif.

Car oui, en pinailleuse que je suis, je trouve le fait de me proposer de devenir une proie (ou une cible au vu du visuel ), légèrement brutal. Bien qu’ayant déjà été « approchée » par des cabinets de recrutements je ne m’imaginais même pas que le terme « chasseur de têtes » (connoté négativement encore récemment) était devenu un terme tellement décomplexé qu’il puisse devenir un argument commercial…

Ceci dit, avis aux recruteurs : sachez que je suis toute disposée à vous montrer mes yeux de biche (et mon talent) si vous baissez vos fusils !

Le bonheur est une cible mouvante qui s'éloigne lorsque l'on s'en approche.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *