Les « Européennes » ou l’apprentissage de la lecture rapide…

J’ai reçu, comme des millions de Français, une grosse enveloppe à entête du ministère de l’Intérieur. À l’intérieur de cette enveloppe du ministère de l’Intérieur étaient les professions de foi des candidats aux élections européennes. J’ai donc reçu cela le mardi, pour une élection ayant lieu le dimanche…

Il me reste donc 4 jours en comptant aujourd’hui pour lire ces 23 feuilles A4 imprimées recto verso. Quatre jours pour me faire une idée. Quatre jours pour faire le tri entre les affirmations des un(e)s et des autres. Quatre jours pour éventuellement rechercher si telle chose écrite à un fond de vérité (ou non). Quatre jours pour me faire « mon » opinion, hors battage médiatique. Quatre jours pour savoir contre quelles idées, illusions et contre-vérités une pro-Européenne convaincue se bat à l’aide de son vote…

Je l’avoue, je trouve ce laps de temps bien court alors je râle. Et je me demande pourquoi, alors que les médias et les politiques s’inquiètent de la désaffection ou de la méfiance des citoyens à l’égard des institutions européennes, on ne nous laisse pas plus de temps pour nous informer.

Je me demande aussi pourquoi à l’heure où l’on peut recevoir dans notre boite mail, en vrac : les tickets de caisse, les feuilles de remboursements de la CPAM ou de la mutuelle, les factures de gaz, EDF, internet, téléphone… il n’est pas possible de choisir d’en faire de même pour ces professions de foi qu’une bonne partie des citoyens ne liront malheureusement pas par manque de temps, par désaffection ou par méfiance…

L’idée avait pourtant été soulevée…

Régionales 14 mars 2010 isoloir

Bon vote à tous !

2 thoughts on “Les « Européennes » ou l’apprentissage de la lecture rapide…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *